L’HOBCS 5 fait ses débuts en chantier

Notre système de dégarnissage-criblage à haute performance HOBCS 5 en Grande-Bretagne

La dégarnisseuse-cribleuse de ballast RM 900, le cœur du système HOBCS 5, lors de tests conduits à Linz. En arrière-plan, de nombreux wagons MFS et des modules d’entraînement

Bourreuse à haut rendement Dynamic Stopfexpress 09-3X pour la finalisation de la géométrie de voie

La dernière machine construite pour le système : la régaleuse-profileuse de ballast USP 6000 pour la réalisation du profil de ballast exigé par la norme.

Au total, 44 wagons MFS sont à disposition pour assurer la logistique des matériaux.

La construction de la dernière acquisition de la Société Network Rail, le système de dégarnissage-criblage à haute performance HOBCS 5 (High Output Ballast Cleaning System No. 5) est maintenant terminée. La dernière machine de l’ensemble, une régaleuse-profileuse de ballast USP 6000, a été expédiée en Angleterre début décembre. Le calendrier serré de la livraison a donc été respecté.

L’ensemble HOBCS 5 est maintenant en cours de préparation pour les premières interventions au printemps 2017 dans le « Rail Innovation and Development Centre » RIDC Tuxford (High Marnham). Le RIDC Tuxford est spécialement dédié au développement et aux tests sur les véhicules, les technologies et les appareils ferroviaires. A l’exception de l’USP 6000, toutes les machines du système HOBCS 5 sont autorisées à circuler depuis le 13 décembre 2016, et leur mise en service est en cours. Le fonctionnement normal sera lancé à la réception de l’agrément de la régaleuse-profileuse de ballast.

A compter de janvier, le nouveau système de dégarnissage-criblage de ballast sera acheminé, étape après étape, jusqu’à Taunton, près de Bristol. Les premiers mois des travaux auront lieu sur des voies conventionnelles afin que les opérateurs puissent se familiariser avec la machine. Les travaux se poursuivront ensuite dans le Sud de Londres, le domaine d’intervention initialement prévu pour cette cette machine, sur des voies dotées d’un troisième rail électrique.

53 machines en l’espace de 21 mois

La Société Network Rail a pris la décision d’acquérir ce nouvel ensemble de machines au printemps 2015. Cet ensemble, composé de 53 machines accompagnant la dégarnisseuse-cribleuse de ballast hautes performances RM 900, est notre plus grosse commande jamais réalisée. Lors de la conception, nous avons repris des idées provenant de l’exploitation et de la maintenance des systèmes HOBCS déjà existants en Grande-Bretagne.

La production de 53 machines, dans le respect d’un calendrier très serré de 21 mois, a nécessité une bonne organisation logistique et un déroulement bien huilé de la production, lors de toutes les étapes de construction. De la première ébauche à la conception détaillée, la production, les contrôle jusqu’aux inspections d’agrément à Linz, toutes les phases de construction devaient être réalisées selon le calendrier prévu. Nos standards élevés de production et le contrôle-qualité continu ont ici encore plus que jamais fait leurs preuves.

L’une des plus grandes nouveautés, et aussi des plus grands défis lors de la conception du système HOBCS 5, était sa compatibilité avec les voies dotées d’un troisième rail électrique. Ce troisième rail isolé est logé dans des consoles et nécessite de ce fait une manipulation précautionneuse. Pour cela, de nouvelles adaptations étaient exigées, telles que par ex. une nouvelle conception des groupes de travail de la régaleuse-profileuse de ballast USP 6000.

Une quantité d’obstacles pour l’agrément

La construction des machines n’est qu’une partie du défi à relever. Avant de pouvoir être mises en service, l’agrément de circulation doit être obtenu auprès du bureau britannique des transports pour route et voie ferrée ORR (Office of Rail and Road). L’ORR est dans l’obligation de délivrer l’autorisation dans un délai de quatre semaines après réception de tous les documents (« Authorisation into Service »). Le traitement de ces documents (« dossier technique ») démarre cependant au moment de la passation de la commande. L’autorisation de production est délivrée par Network Rail.

En règle générale, l’objectif du TSI européen était de s’assurer par le biais d’une série de normes que les véhicules et l’infrastructure soient compatibles les uns avec les autres à travers toute l’Europe. Les restrictions spécifiques nationales de l’infrastructure existante, telle que par ex. les restrictions britanniques de gabarit, nécessitent des règles techniques nationales (NNTRs, Notified National Technical Rules). Dans deux domaines spécifiques, celui de la compatibilité électromagnétique (CEM) et celui du gabarit, le respect de ces NNTRs est souvent insuffisant pour démontrer cette compatibilité.

En ce qui concerne le gabarit par exemple, il existe des zones sur le réseau ferré où le tracé est déclaré compatible avec le gabarit très étroit W6a, mais sur lesquelles on retrouve tout de même des engagements gabarit. Pour cela, il est nécessaire de contrôler la forme spécifique et le comportement en circulation de chaque véhicule pour en déterminer la compatibilité.

De plus, le système HOBCS 5 devait répondre en partie à des normes entièrement nouvelles (par ex. la protection anti-incendie selon la norme EN 45545) et à des exigences règlementaires concernant la protection des travailleurs.

Plasser & Theurer utilise des cookies afin de vous fournir une utilisation la plus confortable possible de ce site Web. Si vous continuez à surfer sur ce site Web, cela signifie que vous approuvez l’utilisation des cookies. Vous trouverez plus d’informations au sujet des cookies et leur suppression dans notre note d’information sur la protection des données.