Perfectionner le traitement de la voie

Lorsque l’on parle de maintenance durable de la voie, la stabilisation dynamique est indispensable, d’autant plus lorsque la sollicitation de la voie est importante. Un nouveau développement de la technologie apporte des améliorations supplémentaires, en particulier dans le domaine des machines « Dynamic ».

Que seul un lit de ballast dont la structure est homogène et stable soit en mesure de remplir sa mission, est un fait établi. Celle-ci consiste à transmettre les efforts dynamiques du passage des trains vers la plateforme de telle manière que la géométrie de la voie soit la plus durable possible. L’objectif de la stabilisation dynamique de la voie est l’obtention d’un lit de ballast homogène après le passage de la bourreuse.

Plus d’options grâce à un balourd réglable

Nous proposons dorénavant, en parallèle de l’effort vertical et de la fréquence de rotation réglable, le réglage de l’effort latéral exercé sur la voie. Cela est rendu possible grâce à un balourd réglable hydrauliquement en continu.

Lors de la stabilisation dynamique, le tassement de la voie étant majoritairement influencé par l’effort latéral, le balourd réglable améliore ainsi les possibilités de réglage du tassement de la voie. Cela offre des avantages supplémentaires en particulier avec nos machines « Dynamic » (bourreuses avec stabilisation dynamique de la voie intégrée). Le balourd peut être réduit plus rapidement que dans la conception conventionnelle et permet d’atteindre une qualité plus homogène de la géométrie de la voie en cas d’arrêt et de redémarrage fréquents sur le chantier.

En quoi réside l’avantage ?

Avec un effort latéral réglable, il est plus simple de traiter les interfaces : il est ainsi possible de créer des rampes précises au début et à la fin d’un chantier ou bien avant et après des ouvrages d’art en réglant en continu l’effort latéral exercé sur la voie.

Il est également possible de régler l’effort en fonction de la vitesse d’avancement lors des travaux. Cela constitue un avantage décisif, par exemple lors du traitement des appareils de voie avec des bourreuses universelles dotées d’une stabilisation dynamique intégrée : malgré une vitesse d’avancement irrégulière en travail de la machine, le lit de ballast est homogénéisé par un tassement constant.

Lors de travaux dans les zones urbaines, il est possible de réduire la propagation des ondes vibratoires sur les environs de la voie en diminuant l’effort latéral. Les effets sur les bâtiments et les riverains sont également réduits.

Pourquoi la stabilisation dynamique de la voie est-elle aussi rentable ?

La résistance latérale de la voie dans le ballast est réduite en raison du relevage lors des travaux de bourrage. Le stabilisateur dynamique émule ensuite les charges de fonctionnement de manière ciblée, et cela, avec une sollicitation plus faible du lit de ballast en comparaison à celle engendrée par le passage des circulations. La conséquence du tassement contrôlé est une augmentation notable de la résistance latérale de la voie.

Cette augmentation de la résistance latérale permet de se passer des limitations temporaires de vitesse après les travaux de bourrage. Grâce à l’ancrage nettement amélioré de la voie en raison de l’homogénéisation du lit de ballast, la géométrie de la voie se maintient nettement plus longtemps, le seuil d’intervention est atteint beaucoup plus tard, les intervalles de traitement de la voie peuvent être allongés et les coûts de maintenance sont diminués.

La stabilisation dynamique de la voie
Principe et effet

Avec l’aide d’un balourd, le groupe de stabilisation dynamique de la voie génère une vibration horizontale transversale à la voie. Le stabilisateur dynamique de la voie circule en continu sur la voie. Ce faisant, le groupe de stabilisation dynamique transmet des petites vibrations ciblées sur la superstructure de la voie par l’intermédiaire de galets. Avec la fréquence de vibration adaptée (32 à 35 Hz), cela met le ballast en mouvement, les pierres se replacent pour former une structure plus compacte et plus homogène. Dans le même temps, le groupe exerce une pression sur la voie par le biais d’un appui vertical. Ceci permet de renforcer l’effet de compactage et d’influencer le nivellement de la voie.

Voici les paramètres essentiels :

  • Fréquence de vibration
  • Effort latéral
  • Effort vertical
  • Vitesse de travail

Vous trouverez plus d’informations dans la publication « Oberbauschotter - Kompendium für Österreich » (Le ballast de la superstructure – compendium pour l’Autriche) rédigée par les ingénieurs Christoph Kuttelwascher et Michael Zuzic.

Plasser & Theurer utilise des cookies afin de vous fournir une utilisation la plus confortable possible de ce site Web. Si vous continuez à surfer sur ce site Web, cela signifie que vous approuvez l’utilisation des cookies. Vous trouverez plus d’informations au sujet des cookies et leur suppression dans notre note d’information sur la protection des données.